• Blanktone Studio

Comment créer un podcast ?

Dernière mise à jour : 1 mars

Le podcast est devenu en moins de deux décennies un média très écouté en France. Selon une étude réalisée par le CSA et HAVAS dans le cadre du Paris Podcast Festival, 14% des français âgés de plus de 18 ans déclarent écouter des podcasts de façon hebdomadaire tandis que deux tiers estiment que leur fréquence d'écoute a augmenté depuis qu’ils ont commencé.


De sujets variés allant de la gastronomie aux voyages en passant par des relectures Harry Potter, les thèmes abordés sont innombrables. Il y en a pour tous les goûts et chacun peut trouver son bonheur. C’est même devenu un marché important car près de 5,8 millions de français déclarent écouter des podcasts natifs au moins une fois par semaine.



Quel matériel ?


Aujourd’hui, le matériel utilisé pour enregistrer un podcast peut être assez simple. Il suffit d’un micro et d’un logiciel de montage sonore (comme Audacity) pour réaliser des podcasts basiques. Néanmoins, il est nécessaire de monter en gamme pour obtenir une meilleure qualité sonore.

Depuis quelques mois, le studio se déplace pour enregistrer podcasts et interviews. Et tout notre matériel tient dans un seul sac-à-dos. Magique ! On utilise des appareils mobiles pour se déplacer chez nos collaborateurs. Cela permet de gagner du temps sur les déplacements car c’est notre équipe qui vient à vous. Par ailleurs, pas question de sacrifier la qualité du son. Nous choisissons avec soin le matériel professionnel qui nous accompagne.


Notre sac-à-dos magique !



Par exemple, le matériel utilisé pour une interview simple (soit deux personnes à sonoriser) tient sur une table. Cela permet d’enregistrer le podcast même dans un espace réduit. Chaque équipement a un rôle essentiel dans la qualité de la prise de son.



Nous apportons entre autre :

  • Un ordinateur : les pistes sons sont enregistrées directement sur le logiciel de l’ordinateur.

  • Une carte son de chez Audient : la carte son permet une meilleur qualité de prise de voix des micros vers l’ordinateur.

  • Deux microphones avec leurs pieds

  • Trois casques : le casque sert à avoir un retour, c’est-à-dire qu’il permet d’entendre sa propre voix et ainsi que celle de son invité(e)

  • Un amplificateur casque : chaque personne peut modifier le volume du retour dans son casque indépendamment des autres.

  • Un pupitre : pratique pour avoir ses feuilles avec ses questions/informations face à soi.

  • Un disque dur : très important pour sauvegarder la session d’enregistrement en double en cas de souci informatique

  • et pleins de câbles !


Présentation du matériel mobile



Et maintenant, quelles sont les étapes ?


Après avoir compris votre projet et vos besoins, on visite d’abord les lieux choisis pour l’enregistrement. Que ce soit dans vos locaux ou un autre espace que vous avez en tête, on vous accompagne pour trouver la meilleure pièce. Le but est d’enregistrer avec la meilleure acoustique possible tout en restant dans un espace sécurisant.


Ensuite, notre sac-à-dos magique emporte tout le matériel professionnel nécessaire à la prise de voix et d’ambiance. Notre équipe s’assure que la session d’enregistrement se passe dans les meilleures conditions possibles. Nous vous aidons à faire passer votre message à travers le non verbal (ton de la voix, rythme, diction, etc…) d’une façon plus optimale. Ce ne sont pas des séances de coaching vocal ou de Média Training, mais notre expérience nous permet de réagir rapidement pour améliorer et ajuster certains aspects lors de la prise de voix.


Session d’enregistrement pour des podcasts beauté avec Camille (IEVA) et Éléonore (ÉLÉNATURE).


Passée cette étape, l’équipe retourne au studio pour la partie de post-production : nettoyage des pistes, montage, mixage. En fonction des besoins, notre équipe écrit la musique (jingle, musique d’intro/outro) et créé les ambiances sonores (par exemple une ambiance de forêt, de ville ou encore des bruitages de portes, de pas, etc…).


Enfin, les versions finales des podcasts sont envoyés sous forme de fichiers audio pour une diffusion sur vos canaux (internet, applications tierces, Spotify, Deezer, Apple Music, etc…).




Étude de cas : Les Amas Japonaises - Podcasts Evasion - IEVA Production


IEVA a comme projet de raconter les voyages de Capucine Graby (journaliste et fondatrice de MyMoonSpots) sous forme de podcast. Le but est de mettre en avant l’expérience de ses voyages aux quatre coins du monde en incorporant un aspect « cinématographique ». La série de podcasts nommée Évasion est diffusée sur leur application pour ajouter du contenu lifestyle.


Les Amas Japonaises est le premier podcast coproduit par IEVA et Blanktone Studio. Capucine nous narre l’histoire des amas japonaises, des pêcheuses sous-marines en apnée au Japon. Cette tradition qui serait vieille de plus de quatre-mille ans, est en voie de disparition dans le japon moderne. Traditionnellement effectué par les femmes, ce sont aujourd’hui des personnes âgées qui continuent ce travail faute de nouvelle génération de plongeuses.



« Showreel Pro » : https://www.youtube.com/watch?v=bj7lBw-qAHs&t



Prise de voix : Le rythme est détendu. Le podcast est narratif, le récit invite au voyage et à l’imaginaire. La présence de grave dans le spectre sonore de la voix ajoute du calme et de la chaleur à l’histoire. Capucine, la narratrice, déroule son récit. Elle pose les bases artistiques pour la suite de la création (ambiance sonore, musique et mixage son). L’équipe va se servir de toutes la richesses de sa voix pour élaborer la suite du podcast.

Ambiance sonore : les différentes ambiances ont été ensuite créées en suivant le récit. Remous des vagues, caresse du vent, bruit de la mer au loin… Cette introduction est caractérisée par un rythme calme, une voix posée et une emphase sur des éléments naturelles. D’autres éléments accompagneront le récit un peu plus tard.


Musique : Le choix de l’effectif instrumental s’est posé sur un petit orchestre à cordes. Cette formation à cordes offre des couleurs cinématographiques à la bande son. Grâce à l’harmonie des cordes et à leurs longues nappes sonores, le temps semble suspendu. L’orchestre accompagne la douceur dans la voix et se confond avec le remous des vagues. Tout cela donne une direction unique à la bande son et unit les différentes couches sonores avec harmonie.





45 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout